#3 – Fréquentez vos collègues fumeurs

On ne vous dit pas de commencer à fumer, certainement pas !

En plus, vous n’auriez pas la côte auprès des femmes (celles qui ne fument pas en tout cas) mais en revanche, on ne peut pas nier l’effet sociabilisant de la pause clope au bureau…

Histoire de vous sentir comme un poisson dans l’eau, prévoyez de descendre « prendre l’air » avec vos collègues, un petit café en main.

Les fumeurs se font souvent plein de copains dans les entreprises, pas de doute : ils n’oublient jamais de faire une pause !

C’est peut-être le moment de relever la tête et d’accorder un peu plus d’importance aux personnes qui vous entourent, certaines pouvant devenir des portes d’entrée vers de nouveaux groupes horizons de rencontres (les amis de mes amis, etc.)

Si personne ne fume parmi vos collègues, ça sera plus complexe mais pas impossible : engrainez un(e) collègue pour prendre l’air avec vous tout en allant tout naturellement à la rencontre de celles et ceux qui papotent en bas du bâtiment.

Certes il fait froid, mais rien ne s’acquiert facilement dans notre société aussi vous pourriez tout de même y mettre un peu de bonne volonté. Rassurez-vous, dès le mois de Mars, les pauses clopes même sans clope, c’est très sympa aussi.